Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2013

Vil

Pardon peut être
De ne pas m’être
Servi de toi.
De ne pas avoir su.

Pardon peut être,
Tu es grande,
Et moi pour la première fois petit.
Blotti devant, 

J’ai bien senti derrière et autour
Le bourrelet,
Les bras et les seins,
Gros pour la première fois 

J’ai bien senti
La main dans les cuisses,
Et pardon peut être
De ne pas m’être servi 

De ce qui te grouille dessus,
Des bruits
Et de tous les recoins,
De tout ce qui te fait grande. 

-

Tu n’as rien pour plaire,
Ni le silence,
Ni l'obscurité,
Ni la solitude ,

Qui sont
Vérité,
Repos,
Et liberté. 

-

Pardon peut être
De ne pas m’être
Servi de toi.
Tu es pleine,

Et moi pour la peine,
Petit et autre,
Blotti
Dans le confort. 

Pardon peut être
De ne pas naître
De chacun de tes souffles,
Mais chaque pas en toi 

Te fait plus grande,
Plus riche et plus dense.
Alors non.
Déjà que 

Trop d'êtres te grouillent dedans.
Je leur suis dessous ou dessus,
C'est selon,
Mais je suis dedans.

Les commentaires sont fermés.