Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2013

Tu le sens gonfler notre ventre ?

Tu le sens gonfler notre ventre ?
Tu nous sens prononcer sans relâche
Les mots qu’on se refusait ?
Je nous observe impassiblement
Remplir le temps
Et c’est pas beau à voir.

Tu nous sens nous remplir ?
Le temps de manger
C’est le temps de ne pas s’étonner
De ne rien avoir à se dire.
Et dormir,
Et s’ébattre.

Baiser,
C’est aussi du temps de gagné.

Tu le sens gonfler notre ventre ?
Le tien pousse comme pour pondre.
Mes peaux s’empilent déjà.
C’est déjà là.
Ca pue la gestation
Ca pue l’ombre,
L’habitude.

Tu nous sens nous gonfler de paroles inutiles ?
Nous sommes soulagés de rire enfin
Des travaux interminables
Que demande l’entreprise mortelle
D’être deux comme un seul.

Tu le sens gonfler notre ventre ?
J’entends le père dans ma bouche
Et me perds dans la tienne,
Emu de tes dents
De tes lèvres
Attentif. Pour ne pas montrer que je ne le suis pas.

 

Je sens l’embryon de la fin grandir dans notre ventre.

 

 

Les commentaires sont fermés.